Mon premier trimestre

Alors voilà, un beau dimanche matin de décembre je découvrais 2 petites barres sur mon bâton à pipi qui voulaient dire qu’un petit être allait nous rejoindre quelques 9 mois plus tard.

Mais commençons par le commencement…

La découverte

On peut dire qu’on fait parti des chanceux, et j’estime GRANDEMENT la chance qu’on  !! La petite graine a réussi a être plantée au bout du 2ème mois d’essai seulement.
Je n’ai d’abord pas voulu écouter mes symptômes (coucou l’autoroute sur les seins douloureux) car j’en avais déjà eu le mois derniers (retard, seins douloureux, dégoût pour la nourriture…) pour finalement voir débarquer les vilaines quelques jours plus tard…2h après avoir eu un test de grossesse négatif…
Mais au bout de 4 jours de retard, soit un de plus que le mois précédent, je décide de faire ce test, le dimanche, à 7h du matin. La première barre est apparue tout de suite.

Et dans ma tête ça a fait : « bon, ce sera pour le mois proch… HO LA DEUXIÈME BARRE »

Mon cerveau a du planter 1 minute car ensuite je ne me souviens pas de comment j’ai atterri sur le lit en sautillant et en parlant criant avec une voix beaucoup trop perchée pour un dimanche matin « chériiiiii !! j’suis enceiiiinte ».
Son « Quoiiiii ?! » m’a sorti de mon black out.

bty
Une fois réveillé, il avait l’air plutôt content (mais abasourdi). Le test Clearblue, que j’ai fais le lendemain, avec le mot « ENCEINTE » écrit en toute lettres à finit de le convaincre que ça avait marché.

Les annonces

Il paraît qu’il ne faut pas l’annoncer avant les 3 mois pour les risques de fausses couches. Si nous avons respectés ce délais dans nos boulots et pour les annonces sur les réseaux sociaux, nous avons décidé de profiter des fêtes (et donc aussi du fait que je ne pouvais plus rien manger) pour annoncer la nouvelle à nos familles et amis proches.

Pour mes parents ça a été le dessert que j’ai amené : des yaourt Mamie Nova. Ils ont mis un petit temps à comprendre mais ensuite les larmes sont arrivées très vite !

Pour Belle Maman nous nous sommes excusés que son cadeau ait du retard mais nous lui avons dit qu’il était commandé, et en chemin. Et pour la faire patienter nous lui avons tendu un petit paquet qui contenait un joli bavoir aux couleurs de Noel. Une fois encore larmes à gogo !

Pour notre cercle d’amis, Mr. C. a levé un toast à nous 12 réunis, mais nous n’étions que 11. La connexion s’est faite très vite et les réactions ont encore une fois été au RDV.

Nous avons donc passé de superbes fêtes pleines d’émotions et de joies partagées. Comme lors de notre mariage, nous avons ressentis encore une fois tout l’amour qui nous entoure (et qui entoure déjà petit bébé).

Et puis, plus légèrement, je n’ai pas eu besoin de l’annoncer à notre minouchet. Elle a très vite compris que quelque chose se tramait et a immédiatement cessé de me grimper sur le ventre. J’ai trouvé ça tellement craquant !

img_20180221_082138.jpg

Mes symptômes

J’ai été plutôt épargnée de ce côté là. A vrai dire mon seul vrai gros symptôme a été la fatigue. Enfin je dirais même la narcolepsie ! (j’avais même peur de conduire)

Je pouvais m’endormir absolument partout, n’importe quand (je me suis endormie la tête sur la table lors d’un repas de famille…) alors que j’ai d’habitude énormément de mal à trouver le sommeil.
La moindre activité me demandait de me poser et de fermer les yeux quelques minutes. Je faisais des siestes en rentrant du boulot et une grosse partie du weekend.

Ce symptôme a quand même fini par peser sur mon moral au bout de 3 mois où j’avais l’impression de ne « servir » à rien (oui, et les hormones n’aident pas…). Je n’avais aucune énergie pour quelqu’activité que ce soit et c’était très frustrant pour l’hyperactive que je suis.

Au niveau du poids j’ai eu la surprise de perdre 2.5 kg au tout début de la grossesse. Depuis ça remonte tout doucement mais je suis toujours à -1.7 kg aujourd’hui (à presque 5 mois). Mais aucune inquiétude à avoir car étant en surpoids, bébé a des réserves dans lesquelles piocher (et je crois qu’il se sert bien !)

bty

En bref mon premier trimestre a été assez tranquille et plein de bonheur même si épuisant. J’ai eu du mal à me rendre compte que j’étais enceinte, qu’il y avait un petit bébé qui grandissait en moi. J’ai toujours trouvé l’idée dingue, comme si ça relevait d’une certaine magie alors le fait que ça se passe dans mon corps me laissait pantoise.
Je reviens bientôt te conter la suite de nos aventures !

Toutes photos : personnelles

8 réflexions sur “Mon premier trimestre

  1. Madame Bobette

    C’est un super premier trimestre ça dis donc 🙂
    Pour ma puce, j’avais aussi eu une énorme fatigue tout le premier trimestre. C’était un peu déprimant mais heureusement, ça passe après!
    Profite bien de la suite!!

    Aimé par 1 personne

  2. Caroline

    on a vécu le même 1er trimestre. Je dormais partout et tout le temps. Les fêtes de Noel on était également pleine d’émotions de notre coté.
    J’ai eu beaucoup de mal a me rendre vraiment compte. j’ai longtemps dit « pour l’instant j’ai juste un bon retard de règles qui m’empêche de trinquer avec vous ».
    Maintenant Bébé est très actif, donc ça m’aide beaucoup à prendre conscience?

    Belle grossesse à toi. Hâte de lire la suite

    Aimé par 1 personne

    1. C’est quand même bien quand ça se calme cette sensation de sommeil constant !
      Oui c’est clair qu’avec bébé qui s’agite, j’ai moi aussi pris pleinement conscience de la magie qui s’opérait dans mon ventre !
      A très vite pour la suite 😉

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s