Mon deuxième trimestre

Je poursuis donc mon récit de grossesse avec le récit de mon deuxième trimestre.

On parle très souvent de l’état de grâce de cette période, eh bien pour moi ce fut le cas à 100% !

bty

Maux de grossesse

J’avais, lors de mon premier trimestre, une forte propension à m’endormir à peu près partout/tout le temps. Ce symptôme s’est arrêté du jour au lendemain. J’ai été choqué du changement si soudain ! D’un coup je retrouvais la forme, je pouvais retrouver mes occupations, j’étais biiiieeeen plus efficace au boulot.
J’ai en revanche commencé à être plus essoufflée lors d’efforts assez peu intensifs (du genre monter des escaliers). Et j’ai aussi commencé à sentir bébé se loger dans mes reins (ou la sensation qu’il allait tomber…)

Mais surtout j’ai ressenti les premiers coups de bébé, un peu après les 4 mois de grossesses ! alors que j’écoutais du QUEEN (il a du goût ce petit), allongée sur mon lit, j’ai senti des petits coups très discrets. Si discrets que je me suis demandé si je ne les avais pas fantasmé mais non non, bébé se dandinait bien sur Don’t Stop Me Now

Le gros avantage de ce second trimestre c’est qu’enfin, la grossesse est publique ! alors en cas de coup de mou, les gens sont compréhensifs (bon, on ne parle pas des c**ns du rer/supermarché qui font semblant de ne rien voir… mais généralement, en demandant, ça fonctionne)

J’ai également commencé à avoir de jolis cheveux bien brillants, bien épais ! je n’en perdais presque aucun lors de la douche (SPOILER ALERT : ça change après l’accouchement…). Cela dit, la pilosité était aussi prolifique ailleurs que sur la tête. J’avais le ventre poilu, oui oui. Et le budget épilation en a pris un coup.

Etat d’esprit

Ce deuxième trimestre correspondait à l’arrivée du printemps. Autrement dit tout était réunis pour que je sois de bonne humeur.
A part quelques micro douleurs ligamentaires, je n’avais plus aucun désagrément. Mon ventre commençait à sortir et j’étais heureuse que ça se voit !

Vous voyez les femmes enceintes qui sourient tout le temps ? ben c’était moi !
Une joie de vivre à toute épreuve qui ne me quittait jamais vu que rien d’autre n’avait d’importance : je porte la vie !!

dav

Mini-il ou mini-elle ?

J’en parlais dans mon article précédent, nous attendions donc un petit gars.
Nous avons appris cette nouvelle dès l’échographie du premier trimestre. Il faut dire qu’on ne pouvait pas rater les caractéristiques masculines de notre baby. Même le futur papa l’a vu avant que le gygy nous dises « c’est un petit garçon ».

Par sécurité, nous avons quand même attendu l’échographie du deuxième trimestre pour annoncer la nouvelle. Les réactions furent globalement positive.

NOTA : Oui, il y a eu des déçus…ce que je ne comprendrait d’ailleurs jamais !! Nous attendions un mini nous, en pleine forme, qui avait l’air en bonne santé… y a t il quelque chose de plus important ?
Certaines personnes se sentent obliger de penser qu’un garçon fera la bagarre alors qu’une fille sera plutôt une chippie (oui par ce que pour certains, les enfants sont uniquement là pour nous agacer… mais j’y reviendrais dans un prochain article sur la bienveillance)

De notre côté, nous avons pu nous atteler à trouver un prénom (nous n’avions AUCUNE idée pour un garçon) et nous avons organisé une petite soirée entre amis pour la grande révélation au coeur d’un gâteau au fourrage bleu.

bty

Bizzareries alimentaires

Je n’ai pas eu de grosses envies spécifiques des femmes enceinte du genre « chéri, il est 2h du mat’ mais j’ai envie de manger des frites ».
En revanche, je pouvais ne me nourrir que de fruits ! Heureusement que le plus gros de ma grossesse fut au printemps/été ! En plus de ça, j’avais mes périodes : abricots à fond pendant 2/3 semaines, pêches pendant 2 semaines, bananes pendant une semaine…Je n’avais pas beaucoup d’appétit mais alors concernant les fruits je ne me privais pas !!

Et, très étrange, moi qui suis une accro amoureuse du chocolat, la simple vu de celui ci suffisait à me donner des hauts le cœur ! Donc tous les chocolats reçus à Noël et Pâques ont fini soit au fond d’un placard, soit dans les mains du premier venus. Et je préférais largement un oranais (qu’est ce que j’ai pu en manger !!) à un pain au chocolat.

Au cours de ce second trimestre, je n’ai repris qu’un seul kg. Ce qui fait que comparé à moins poids avant grossesse, j’étais à -0.7kg. Mais aucune inquiétude à avoir avec un bébé en pleine forme et en haut des courbes (mais ça, ça n’allait pas durer *tintintiiiin* <- musique de suspens)

davy’en a une qui me couve bien 

Un second trimestre vraiment très cool ! un petit nuage de bonheur (avec paillettes et licornes aussi). Bref, pendant ces mois ci, je plane !

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s